Le bondage c’est parfois douloureux


JW Player goes here

Le jeune japonais qui participe à cette séance de bondage n’est pas près d’oublier ce moment extrême avec un gros pervers. Si il ne cesse de crier, c’est à la fois du soulagement mais aussi de la douleur car le gars n’y va pas de main mortes avec son derche tout en utilisant un vibromasseur pour sa verge.


Publié dans : Violent Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.